16 mars 2022 Par Pistache 0

Le vromage, le futur de l’alimentation ?

A l’occasion de ma participation à l’émission “On vous en dit plus” de la chaine télé locale Wéo, j’ai pu réfléchir plus profondément à l’avenir et à la place du fromage en version végétal, le vromage, dans le futur de l’alimentation.

Le vromage ?

D’abord qu’est ce que c’est un fromage végétal 🧀 ? Bon si vous vous êtes perdu ici je vous explique : C’est un produit uniquement à base de végétaux qui a pour but de ressembler à du fromage de lait animal. Tout simplement. Pourquoi vouloir faire ou vouloir manger ce type de produit ? La réponse ci-dessous 👇🏻

4 raisons qui justifient la consommation de fromage végétaux.

J’ai pour habitude de parler à mes clients de 3 raisons (+1 surprise) qui justifient la consommation de fromage végétaux :

Le bien être animal.

Selon une étude IFOP 2022, le bien être animal est une préoccupation pour près de 70% des français. Hélène Thouy est la candidate animaliste à la présidentielle. De plus les vidéos de L214 ont permis de formidables avancées pour les animaux. Les fromages végétaux en remplacement de fromages de lait animal, permettent logiquement de diminuer le nombre d’élevages intensifs en diminuant la demande.

L’écologie.

Les fromages végétaux c’est également des produits bien moins impactant que les fromages de lait animal :

Beaucoup moins d’eau consommée 🚱

Moins de surface agricole et quand on sait que c’est parce que l’on prends trop de place sur la vie sauvage qu’apparaissent les zoonoses 🦠, c’est clairement une piste de réflexion.

Des quantités de gaz à effet de serre émis vraiment moins importantes. Les vaches émettent une quantité importante de méthane, et les vaches laitières représentes un tiers de la viande de bœuf en France.

La santé 👨🏼‍⚕️

A contrario du lait animal et donc des fromages fabriqués avec, les fromages végétaux constituent une source de gras insaturés qui ne sont pas nocifs pour le système cardiovasculaire. Très pauvres en cholestérol, ils sont également nutritionnellement intéressant. C’est le cas en particulier de ceux à base de noix (noix de cajou, amande, noisette), on pense au magnésium, à la vitamine B, la vitamine K, les folates (vitamine B9), etc.. Attention tout de même les fromages végétaux sont à consommer avec modération. N’oublions pas non plus qu’ils sont plus facile à digérer et sont particulièrement adapté aux personnes souffrant d’intolérance au lactose.

Il y a même un 4ème point à aborder

L’efficacité. L’énergie et les ressources globales consommées sont bien moindre, ce qui va bien sûr vers une meilleure gestion et un meilleur partage de celle-ci.

La filière entière se sait scrutée et rivalise d’actions valeureuses. Les noix de cajou par exemple sont récupérées depuis des filières équitables et qui décortiquent les noix de cajou mécaniquement. Et les efforts réalisées, TyK et Veggie Karma par exemple se sont attelés à utiliser des emballages à base de cellulose de bois et qui se composte donc.

La meilleure des raisons

Le futur de l’alimentation doit-il être sans plaisir ? Avec le vromage, nous pensons que nons ! Car au delà de toutes ces raisons n’oublions pas que C’EST BON. Goutez les, vous n’en reviendrez pas ! On a de la douceur, du crémeux. Les pâtes pressées (cuites ou non cuites), les pâtes persillées, ou encore les croûtes fleuries sont déjà reproduites avec leur lot de caractéristiques qui leur sont propres même si on en convient il y a encore beaucoup à faire, le résultat est épatant. Il est fréquent de voir des yeux faire WHAAA chez nous !

L’avenir de l’alimentation ?

L’avenir et la place du fromage en version végétal, le vromage, dans le futur de l’alimentation, va-t-il se jouer avec ou sans la France ? En France on a la chance d’être une nation avec une excellence de fromages qui devraient nous conduire à devenir également une nation qui excelle en vromage, ne laissons pas cela aux autres et prenons à bras le corps ce défi. Il faut réussir notre mutation, ce virage du végétal. Pour la planète, pour les animaux, pour notre santé, pour que l’avenir de l’alimentation fasse rimer agir et plaisir.

Les grandes industries prennent les devants, il y a eu des rachats et des annonces (Danone a racheté Follow your Heart, Bel a annoncé 50% de sa production en végétale d’ici à 2023).

Pour terminer, quel plaisir de se savoir à l’aube d’une telle aventure, l’univers des possibilités est gigantesque. Le plus ancien producteur de vromage en France date de 2015, 7 ans, alors que le fromage de lait animal est connu depuis plus de 2000 ans ! Le poids de la tradition pèse beaucoup et l’univers des possible est énorme. Des tests sont en cours sur des légumineuses (féverole), des graines (tournesol) et d’autres oléagineux comme le Mais si.

Le vromage salon de l’agriculture avec Laurent !

Allez je vous montre aussi ici un peu de l’aventure de Pistache et Cacahuète au salon de l’agriculture :

Le replay de l’émission sur le thème du “Manger bien et bon”

Pistache et Cacahuète au salon de l’agriculture !